Default Settings – Plastic #5

In 2020-21, I co-designed and piloted an experimental storytelling project called ‘Default Settings’ through Marco Polo Projectwith Matthew Ziccone as co-designer, Maddy Bean as producer, and Kay Stavrou, Declan Fry and Xueqian Zhang as associate storytellers. Default settings is an experimental creative project exploring questions of reflectivity, discourse, polyphony and audience agency. It invites a digital audience and a small cast of diverse associate storytellers to reflect on the various intersecting story-worlds that they inhabit, and stretch their capacity to create a common world by interweaving different stories, stemming from different traditions.

Default settings presents five storytellers, sharing stories in five parallel zoom breakout rooms. The audience moves room to room every two minutes, then takes part in a facilitated reflection to make sense of the experience. The only constraint for storytellers was a strict 22 minute time limit, and using the keyword ‘plastic’ for inspiration. The experiment involved playing with different languages: it was a chance for me to embrace my new digital persona as ‘calm, original and gently shady’, and go back to writing in French. I ended up writing a long philosophical reflection on the theme, in 11 parts, which I will share in 11 short posts.

Il y a, dans l’ancien testament, une longue section qui décrit en détail les plans du temple de Jérusalem. C’est une section notoirement difficile à lire, ennuyeuse aussi. ‘Il y aura quatre colonnes, sur une base carrée d’argent pur. Entre chaque colonne, il y aura un voile de dix pieds, en lin blanc translucide. Et sur l’autel, quatre saphirs. Etc etc’ C’est une série sans fin de détails matériels. Il est fréquent de la sauter lorsqu’on lit pour la première fois la Bible, mais en adolescent studieux, je me souviens d’en avoir lu chaque ligne à quinze ans. Toutefois, depuis, je suis resté perplexe : pourquoi dévouer tant d’espace à ces details qui semblent sans importance, a des millénaires de distance ? Spirituellement, que peut-on gagner à lire la description du temple ? Est-ce que cela peut nous amener à vivre une vie plus juste, ou nous rapprocher de Dieu ? Et si non, pourquoi cette partie du texte a-t-elle été préservée ?

Mais plus récemment, précisément depuis que je suis tombé sur un de ces passages en ouvrant ma Bible au hasard, je me suis mis à penser à cette partie du texte différemment. Ce n’est pas que la forme spécifique du temple soit importante en soi, qu’il y ait plus grande justice à construire des colonnes carrées plutôt que rondes. Ni même qu’il faille chercher pour chaque élément son explication symbolique. Non, plutôt, ce que cette longue description nous rappelle, péniblement, avec tout l’ennui qu’on éprouve à la lire, c’est que toute forme de religion – toute activité spirituelle sur cette planète – doit prendre une forme matérielle spécifique. Le lieu de rassemblement pour les fidèles sera couvert ou non d’un toit. S’il est couvert d’un toit, il y aura des colonnes, ou non. Ces colonnes seront soit rondes, soit carrées. Elles seront en marbre, en métal, ou en bois. Elles seront ou non décorées, de fruits, de fleurs, d’animaux, de figures humaines ou de lignes géométriques.

Donc, ce qui est en jeu dans cette longue description du temple, c’est la possibilité d’un monothéisme incarné. Le paien prend pour objet d’adoration l’idée qui s’incarne en forme locale – et donc anticipe la multiplicité des formes, distinctes en chaque lieu. Le monothéisme requiert l’unique : c’est le temple de Jérusalem, sa forme dictée par les commandements divins. C’est la pierre noire de la Kaaba, météorite sans pareille sur terre.

Mais il faut bien que l’unique prenne forme, sans quoi les fidèles risquent de tomber dans une idôlatrie pire que celle des païens : l’adoration du vague, du bien sans caractère, du beau sans forme.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s